La fiscalité pour les particuliers

Les résidents, sauf les français, ne sont imposables ni sur leurs salaires, ni sur leurs fortunes.

Les français qui ont transféré leur résidence à Monaco sont toujours considérés en tant que résidents français en ce qui concerne leur situation fiscale.

Il est possible que les résidents paient des impôts sur les revenus gagnés sur le territoire Monégasque dans leur pays d’origine et également une taxe de sortie.

Il n’y aura aucun impôt sur les revenus gagnés à l’étranger, mais il peut y avoir une taxe retenue dans leur pays d’origine.

Il n’y a aucun droit de succession ni de taxe sur les cadeaux de parents ou entre époux.

Dans d’autres cas, le taux d’impôt est bas.